MASSAGES RELAXANTS

Les massages proposés ont une vocation purement thérapeutique, de relaxation et de bien-être.
En aucun cas je ne propose des soins ou massages à caractère sexuel.
Ces massages ne s’apparentent à aucune pratique médicale ou paramédicale occidentale.

Qu’est-ce que le massage Thaïlandais?

De par l’histoire et la géographie le massage traditionnel thaïlandais se trouve à la confluence du massage chinois, le Tuina ou Anmo, et de la médecine Ayurvédique indienne qui existent depuis plus de 4000 ans.
L’influence yoguique indo-thibétaine est indéniable et se retrouve lors des étirements effectués dans des postures (Asana) spécifiques.
De ce fait certains nomment le Nuad Bo Rarn le « Yoga-massage Thaï » puisqu’il allie postures, mobilisations spécifiques et massages.
Le massage thaïlandais traditionnel est un mélange de pétrissage musculaire, d’acupression, de réflexologie et de yoga.
Il correspond également tout à fait à une forme d’ostéopathie originelle puisqu’il agit à la fois sur la structure corporelle par le biais des articulations vertébrales et sur la circulation de l’énergie.
Il se pratique sur un tapis ou futon.
Le receveur est habillé.
La technique fait appel aux mains, avant-bras, coudes, pieds et genoux du donneur.
Le massage thaïlandais travaille surtout par des pressions des paumes sur les zones larges et pressions des pouces sur les points ou les lignes d’énergie, avec des exercices d’extension et d’étirements.
Ces étirements favorisent l’assouplissement de tout le corps, une élimination en profondeur du stress et des toxines.
Les étirements positionnent les membres correctement pour travailler sur les lignes sen et activent le Qi.

Selon la médecine thaïlandaise, l’énergie vitale circule le long de lignes appelées SEN en thaï ( correspondant, ou peu s’en faut aux méridiens des systèmes chinois d’acuponcture et de Tao-Yin, d’acupression et du shiatsu japonais).
Cette énergie circule et alimente toutes les fonctions physiques, intellectuelles, émotionnelles.
Une mauvaise circulation entraînerait un déséquilibre des fonctions vitales, des douleurs et maladies.
Les chinois appellent cette énergie le Qi, les Indiens la Prana.
Le massage thaï retient et utilise 10 lignes énergétiques.
Une pression le long de ces lignes libère les blocages, dissout les tensions et ainsi stimule la circulation énergétique, la circulation lymphatique et sanguine.
Cette technique est reconnue comme thérapie par le Ministère de la Santé de Thaïlande.